Le président de la Transition, Mamadi Doumbouya, a rencontré à Conakry les ambassadeurs de plusieurs pays de l’Union européenne, pour les rassurer.

Après avoir écouté ces différents représentants par rapport à leurs préoccupations, le président de la Transition a rappelé les « dérives » qui les a poussés à prendre le pouvoir et rappeler les actions posées par le CNRD, il les a rassurés de la bonne gestion de la période de la transition. « Nous sommes conscients que la question du délai de la transition cristallise les débats et les attentions. Sur ce sujet, je voudrais réitérer devant vous messieurs les ambassadeurs, que notre volonté ferme et inaltérable est de mettre les Guinéens ensembles pour décider de l’avenir qu’ils souhaitent pour leur pays et des fondations irréversibles qui doivent être posées pour ce faire. C’est en tenant compte de cette exigence, qu’un chronogramme réaliste et consensuel sera élaboré avec l’ensemble des forces vives du pays », a-t-il déclaré.

Avant d’espérer que dans cette œuvre, « nous espérons bénéficier de l’accompagnement de l’Union européenne. Je vous donne l’assurance que le Comité national de rassemblement pour le développement et le gouvernement seront à l’écoute de vos préoccupations, de vos conseils et de vos recommandations. Parce que nous avons un destin lié et un avenir partagé ».

A rappeler que le colonel avait rencontré pour les mêmes raisons les ambassadeurs de la CEDEAO.

Fait par Abdou Lory Sylla pour guinee7.com