Selon ses proches, Mamadou Barry, enseignant-chercheur en Guinée et en France, docteur en Droit de l’Université de Rouen Normandie, est décédé ce 20 juillet suite à une « agression verbale puis physique d’une extrême violence, d’un supporteur algérien, qui lui ont causé des lésions cérébrales et l’ont mis dans un coma profond dès la soirée du 19 juillet ». Le Procureur de la République s’est saisi de l’Affaire et l’enquête est en cours.

Mamoudou Barry aurait soutenu une brillante thèse sur « Les politiques fiscales et douanières en matière d’investissements étrangers en Afrique francophone : le cas du secteur des ressources naturelles extractives », le 27 juin 2019.

Ses recherches auraient été unanimement saluées par le jury comme une œuvre pionnière dans le domaine. « Ainsi, par dérogation à l’arrêté du 25 mai 2016 qui supprime les mentions, il a été décidé exceptionnellement, à l’unanimité du jury, de lui accorder la mention très honorable avec les félicitations du jury », mentionnent ses proches dans un communiqué.

Chez nos confrères de guineerealite, l’ambassadeur de Guinée en France, Amara Camara dit que « C’est une grosse perte pour nous. Un jeune brillant tué par le fait d’une bêtise humaine. C’est triste. Nous présentons nos condoléances à tout le peuple de Guinée, particulièrement à la famille éplorée. Elle peut compter sur notre soutien dans toute la procédure qui sera enclenchée ».

Mamoudou Barry était marié et père d’une fille.

Focus de guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici