L’ancien président guinéen, Alpha Condé, a été autorisé de partir à l’étranger pour des raisons médicales par le CNRD. Mamadou Sylla, président de l’Union démocrates de Guinée (UDG) a déclaré que c’est la justice qui devrait autoriser Alpha Condé de quitter le pays et non le CNRD.

« C’est vrai que cette fois ci n’est pas similaire à la première sortie. La première sortie on pouvait comprendre qu’il (Alpha Condé, ndlr) était dans la main des gens (CNRD) qui l’ont renversé. Donc, cette fois ci, après eux-mêmes ils ont dit qu’il est libre de tout mouvement et en même temps, la justice s’est intéressée à lui par rapport à la plainte déposée contre lui pour crimes de sang donc, cette fois ci je pensais que pour l’humanitaire c’est la justice qui devait communiquer. Plutôt c’est elle qui devait communiquer à la place du CNRD. Ils ont dit que l’intéressé est libre, ce n’est pas eux qui doivent donner la permission. Je crois qu’il y a un peu de vice de forme », a déclaré Mamadou Sylla, ce lundi 23 mai.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199