Contrairement aux manifestations précédentes du Front national de la défense de la constitution (FNDC), Bah Oury était parmi les marcheurs, ce jeudi 7 novembre à Conakry. Pour comprendre les raisons de sa présence à la marche, notre rédaction lui a tendu son micro.

il faut être en marche avec la marche de l’histoire

Guinee7.com : Pourquoi avez-vous participé à cette manifestation ?

Bah Oury : C’est parce que c’est la marche de l’histoire, il faut être en marche avec la marche de l’histoire. Nous avons combattu des années et des années pour la démocratie dans notre pays. Elle reste inachevée. Aujourd’hui il y a une nouvelle force qui se lève, il faut être en phase avec elle pour commémorer la mémoire des victimes qui sont tombées et en même temps exiger le renoncement à ce projet constitutionnel et en dernier lieu, réclamer la libération des détenus politiques arrêtés durant ses dernières semaines.

en ce qui concerne le changement de la constitution, je n’ai pas attendu aujourd’hui pour manifester

Pourquoi ce virement de dernière minute, parce qu’au départ vous n’étiez pas favorable aux marches ?

Vous savez en ce qui concerne le changement de la constitution, je n’ai pas attendu aujourd’hui pour manifester, pour dire que non il faut conforter la démocratie. Avec le FNDC, les premières manifestations, on n’avait pas la même lecture de l’appréciation de la situation. Entre-temps il y a eu beaucoup de choses qui se sont passées, des vies sont tombées, des mouvements ont été organisés. J’ai été à Dakar, aujourd’hui je suis à Conakry pour saluer la mémoire des victimes pour montrer l’expression de ma solidarité et de mon implication pour qu’il n’y ait pas de changement constitutionnel en République de Guinée et puis pour que les détenus puissent être libérés. Amoulanfé (ça ne marchera pas) !

Justement à Dakar vous avez été hué par certains manifestants. Que s’est-il passé réellement ?

Ça n’a pas d’importance, c’est de la bêtise ; il faut montrer une certaine indifférence.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire