Les communes de Matoto, Matam et Kaloum ont interdit la manifestation du 23 juin prochain projetée par le Front national pour la défense de la constitution (FNDC). A cet effet, le procureur général près la Cour d’appel de Conakry, Alphonse Charles Wright, a instruit les procureurs près les tribunaux de première instance de Mafanco, Kaloum et Dixinn « des poursuites judiciaires en cas des faits répréhensibles de manifestations illicites, participation délictueuse à une manifestation ou à une réunion publique ».

« Le Procureur Général près la Cour d’Appel de Conakry en sa qualité d’organe de veille de l’application de la loi pénale sur l’étendue du ressort de ladite Cour et en sa qualité d’animateur, de coordinateur de l’action des Procureurs de la République en ce qui concerne la prévention que la répressions des infractions à la loi pénale réitère son souci constant d’exercer les fonctions de ministère publique dans l’intérêt de la société et celui de la loi », peut-on lire dans le communiqué du procureur que nous vous proposons ci-dessous.

Juin 21, Doc. 1

Bhoye Barry pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.