Général de Corps d’Armée Namory TRAORE

Ce lundi, le FNDC (Front national de défense de la constitution), a décidé de manifester contre un éventuel 3ème mandat (non encore officiellement annoncé) du président Condé. L’armée par une déclaration, a fait des mises au point que voici.

      Le Chef d’État-major Général des Armées tient à rappeler à l’ensemble des Forces de Défense et de Sécurité, qu’il leur est formellement interdit de se confondre à tout mouvement de foule.

       A cet effet, les Militaires seront consignés dans leurs Casernes à partir du 14 octobre 2019 et des contrôles physiques seront effectués par les Commandants d’Unité avec compte rendu à l’État-major Général des Armées, de leur situation de prise d’Arme.

       En vertu de la Loi N°/2015/009/AN du 04 Juin 2015, portant maintien de l’Ordre public en République de Guinée, le Chef d’État-major Général des Armées invite les Unités de Police et de Gendarmerie à agir avec professionnalisme dans le strict respect des lois de la République, de la protection des citoyens et de leurs biens, de la libre circulation des personnes, des biens et  services.

      Tout militaire qui sera appréhendé dans un mouvement de foule ou dans une situation irrégulière, sera sanctionné conformément au Règlement de Discipline Générale

                                                                       Conakry, le 11 octobre 2019

                                                                    Le Chef d’État-Major Général des Armées

                                                           Général de Corps d’Armée Namory TRAORE

                                                                     Commandeur de la Légion d’Honneur

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici