Ce mercredi 19, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a, à nouveau, invité les populations à observer des journées de ‘‘résistance citoyenne active’’. Sur le terrain l’appel est peu suivi dans l’ensemble à Conakry.

Sur l’autoroute Fidel Castro, de Gbessia Kondebougni au centre-ville de Kaloum la circulation normale. A part une manifestation sporadique d’un groupe de femmes, le matin, aucun incident n’a été signalé sur ce tronçon.  Au pont 8-novembre des barrages de contrôle sont érigés par les agents de sécurité qui fouillent des motards et interdisent à certains de passer.

Au grand marché de Madina dans la commune de Matam, Boutiques et magasins sont fermés. Par contre les étalagistes sont visibles partout. La gare-routière du même marché est moins opérationnelle que d’habitude.

A Kaloum, centre des affaires du pays, les banques et assurances, bureaux des départements ministériels et stations-service sont ouverts. Avec une ambiance morose. Et à plusieurs endroits, sont stationnés des pickups de la police et de la gendarmerie.

Sur la route de Donka-Dixinn-Hamdallaye c’est le même constat que sur la l’autoroute Fidel Castro, la circulation est fluide. Mais les boutiques qui longent la route sont toutes cadenassées. A Dixinn Terrasse, des camions dont un à eau de la police sont stationnés.

L’accès au domicile du chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo à Dixinn, contrairement à la semaine dernière n’est pas barré par les forces de l’ordre.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199