Selon une source de l’UFDG, les 14 et 15 octobre derniers, ‘‘il y a eu 7 morts à Conakry, 70 blessés par balles dont 5 dont le pronostic vital est engagé ; une centaine d’arrestations dont 35 à Mamou et 10 à Guéckédou’’.  

Selon la même source, ‘‘on a assisté, au cours de la journée du mardi 15, à de nombreuses incursions des forces de l’ordre dans les domiciles des citoyens où des femmes ont été agressées physiquement et verbalement et leurs marmites de riz renversées’’.

En plus, rajoute la source : ‘‘le plus choquant a été la descente des forces de l’ordre dans la famille des victimes Thierno Sadou Diallo et Mamadou Karffa Diallo à Wanindara où les agents ont cassé chaises et tentes, proféré des injures et tabassé les parents des victimes avant de pulvériser de gaz lacrymogènes les nombreux parents et amis venus présenter leurs condoléances.’’

Focus de guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire