Ce samedi, dans les rues de Dakar, Guinéens, Comoriens et Sénégalais ont manifesté contre le changement de Constitution en Guinée et pour plus de liberté et de respect des droits humains aux Comores.

Parmi les manifestants, était présent Bah Oury, fondateur de l’UFDG, actuel président de l’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD).  Selon son entourage, un ‘‘loubard a tenté de jeter une pierre en sa direction. Il a été intercepté par la police qui assurait le service d’ordre’’.

Ce loubard serait ‘‘les gens de Cellou (le leader de l’UFDG, NDLR) qui n’étaient pas contents de voir Bah Oury participer à la marche. Ils paniquent car ils ont peur. De toutes les façons, nous les connaissons et nous n’accordons aucune espèce d’importance à leurs méfaits’’, indique une source proche de Bah Oury.

Sur son compte Twitter, le leader de l’UDD dit avoir répondu à l’appel de la société civile sénégalaise.

Focus de guinee7.com