Malgré l’interdiction des autorités, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC)  a appelé ses militants  ce mardi 29 septembre, à une marche, dont le point de départ est le rond-point de la Tannerie (Matoto) et le point de chute, le  Palais du peuple à Kaloum. 

Cependant, il est 9h à Conakry et aucun militant du Front n’est encore présent au point de ralliement. La circulation est normale. Les citoyens vaquent tranquillement à leurs affaires sous l’œil vigilant des agents des forces de l’ordre (police et gendarmerie).

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com