La rumeur circule dans les rues de Conakry et certains médias ont même annoncé que Mariam Diallo, qui aurait assassiné son mari, le 14 février dernier, à Bambéto,est partie aux Etats-Unis, avant la tenue de son procès. Une rumeur démentie par le procureur général près le tribunal de première instance de Dixinn, Sidy Souleymane Ndiaye, lors d’un entretien accordé à notre rédaction, ce jeudi 20 juin 2019.

« C’est des propos comme ça qui peuvent entrainer des conséquences graves au niveau de la justice et sur le plan de l’ordre public. Imaginez que la famille de la victime ait pris les propos-là au sérieux, la famille de la victime-là aurait pensé à se rendre justice », a réagi le magistrat Sidy Souleymane N’diaye, en colère : « Les propos tenus dans cadre de cette affaire par la presse, ce jour-là, c’est grave.  Moi je sais à quel stade se trouve ce dossier-là. C’est moi qui libère les gens à la maison centrale ; personne ne peut libérer sans mon autorisation (…) », précise-t-il.   

Après avoir fustigé ce comportement des personnes qui sont à la base de cette rumeur sur cette affaire, le procureur du TPI de Dixinn qui est en charge du dossier précise que la présumée meurtrière de son mari est en détention à la maison centrale de Conakry. Et le dossier est en instruction. 

« Cette dame (Mariam Diallo, ndlr) est placée sous mandat de dépôt. Cette dame est l’objet d’une information judiciaire. J’ai reçu demande des Etats-Unis de rendre visite à cette dame, j’ai reçu Madame le consul des Etats-Unis à mon bureau ; elle a pu rendre visite à cette dame, elle s’est entretenue avec cette dame. Cette dameest en détention, je suis le procureur de Dixinn, qui vous le dit. Elle est en détention à la maison centrale. Le dossier est avec le juge d’instruction, El hadj Ousmane Coumbassa, et la procédure suit son cours (…) La dame dont on a parlé,qui serait partie pour les Etats-Unis, est en détention à la maison centrale de Conakry », a-t-il laissé entendre.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités