Dans cette interview nous avons échangé avec Me Habib Tall, avocat de Kadiatou Seth, deuxième épouse de feu Général Conté, ancien président guinéen, et mère de Mohamed Conté. Celui-ci est accusé par le député Aboubacar Soumah, se présentant comme ‘‘frère cousin’’ du feu Général, de bazarder les biens de celui-ci. Interview.

Guinee7.com : Vous êtes accusé aujourd’hui par la famille de feu Général Lansana Conté d’être en complicité avec Mohamed Conté, un de ses fils, pour brader les biens de Conté. Comment avez-vous fait pour vous retrouver dans une telle situation ?

Me Habib Tall :  Kadiatou Seth (une des épouses du Général Conté, NDLR) vit en Europe et elle a huit enfants. La plupart était en bas âge au moment du démarrage de la succession, il y a de cela à peu près huit ans. Elle paie son loyer, elle n’est pas propriétaire de la maison où elle vit, elle doit nourrir ses enfants, elle doit assurer leur scolarité. Depuis que son mari est décédé elle n’a reçu un franc de la part de l’Etat guinéen au titre de pension, donc elle ne vit que de ses propres moyens.

L’honorable Aboubacar Soumah dit qu’il a été délégué par les membres de la famille Conté à l’issue d’un conseil pour veiller sur les biens de son ‘‘frère cousin’’…

Tous les gens qui font du tapage aujourd’hui ne savent même pas où vivent les enfants de Kadiatou Seth. Pourtant, Ils disent qu’ils sont en train de se battre pour leurs intérêts. Je défie Aboubacar Soumah de me montrer un reçu de 5 euros qu’il aurait envoyé aux enfants de son frère vivant à l’Etranger. Vous mangez tous les jours le matin comme le soir, non ? C’est alors pareil pour eux. Kadiatou Seth n’a bénéficié d’aucun soutien de ces gens-là. Et qu’est-ce que cette pauvre femme avait fait pour nourrir ses enfants au quotidien ? Elle était obligée de vendre l’ensemble de ses biens personnels pour subvenir aux besoins de ses enfants.

Maintenant qu’elle a tout vendu et dans la succession, il y a certaines épouses qui n’ont pas d’enfants ou qui se suffisent, alors que Kadiatou Seth avait des besoins immédiats auxquels elle devrait faire face. Parmi les héritiers dans le groupe, il y en a qui ont failli se faire sortir de l’école parce qu’ils ne payaient pas la scolarité. Donc il y avait vraiment urgence, et à partir du moment qu’il y a cette urgence et qu’elle est en face des gens qui n’ont pas convenance à finir cette succession, elle et ses enfants étaient obligés de la sortir parce qu’ils en avaient assez et qu’ils ne pouvaient plus continuer. Parce que ça fait presque neuf ans que les autres héritiers ne voulaient pas en finir avec cette histoire de succession.

Alors la condition était de faire quoi ? La maison qu’ils (Kadiatou Seith et ses enfants) habitaient depuis qu’elle avait été construite, celle dont on parle là c’est-à-dire la résidence de plateau à la Camayenne où ils ont fait plus de dix ans. Même si ce n’était mentionné sur les papiers, mais de facto la maison leur appartient dans les faits parce que ce sont eux qui y vivaient. Le titre foncier était au nom du défunt certes, mais ça été dit au début même de la succession, que chaque épouse va garder la maison où son mari l’a laissée avant sa mort.

Mais ceux qui n’avaient pas intérêt à cela, ont saboté l’idée en question. Finalement ça été dit que Kadiatou Seth et ses enfants demandent aux autres héritiers de renoncer à leur droit sur ladite maison en leur faveur bien qu’il y avait le nom du défunt sur les papiers, et en contrepartie elle et ses enfants renoncent aussi à tous les biens de la succession : les plantations, la maison du Maroc, celle du Sénégal, du Mali, etc. Moi quand ils m’en ont parlé je leur avais demandé est-ce que c’est une meilleure idée ? Est-ce que vous ne seriez pas perdant quand vous renoncez à tous les autres biens au profit de la seule maison ? Après trois semaines de discussions, Kadiatou Seth et ses enfants me disaient qu’ils en avaient marre maintenant de la succession. Ils ont pu me convaincre.

Le seul tempérament qu’on a abordé c’était de dire aux autres parties que nous renonçons aux biens connus à date. Parce que jusqu’à présent, il y a des héritiers qui cachent d’autres biens qui ne sont pas connus de la succession. Donc on a dit que la règle s’applique aux biens que Kadiatou et ses enfants ont connu à l’époque, mais si d’autres biens apparaissent après, nous réclamerons nos droits là-dessus.

Kadiatou Seth est devenue propriétaire exclusive de cette résidence de la Camayenne

Le mécanisme s’est fait devant le notaire avec les avocats de toutes les parties qui y étaient présentes on a fait un pacte avec des documents à l’appui. On a fait un acte de renonciation devant le notaire en faveur des autres parties concernées de la succession, eux aussi on fait un acte en renonçant à la maison dont on parle en faveur de mes clients. Donc juridiquement les choses sont claires. Nous avons renoncé d’un côté et ils ont renoncé de l’autre côté. Sur place Kadiatou Seth est devenue propriétaire exclusive de cette résidence de la Camayenne. Maintenant, à partir du moment qu’on est propriétaire de cette maison, on en fait ce que l’on veut. Et quand je dis on en fait ce que l’on veut c’est-à-dire qu’on a pas de compte à rendre ni aux cohéritiers encore moins aux gens qui n’ont absolument rien à voir dedans, comme Aboubacar Soumah et compagnie.

Aboubacar Soumah est  hérétique

Quand ils disent qu’ils ont mis en place un comité et que lui Aboubacar Soumah a été désigné comme un coordinateur pour des blablablas, c’est une hérésie juridique. Ce monsieur est hérétique. Comment est-ce qu’en face d’une situation juridique claire, établie sur plusieurs années on va réinventer la roue pour dire qu’un comité est mis en place ?  Pour que quelqu’un vous représente, il faudrait que vous le choisissiez ou vous lui donniez une procuration pour agir en votre nom dans une affaire.

Je porterai plainte contre Aboubacar Soumah pour diffamation…il agit en voyou, en Gangster tout simplement

Mais ce qu’ils (Aboubacar Soumah et Cie) font là-bas est zéro. Parce qu’ils ne s’agitent que pour ne rien. Pourquoi alors ils n’ont pas commencé à aller vers le tribunal au lieu d’aller faire une violation de domicile sur le bien d’autrui ? S’ils sont sûrs d’eux, ils auraient directement saisi un tribunal. Mais qu’ils le fassent ou pas, de toute façon moi je porterai plainte contre Aboubacar Soumah pour diffamation. J’ai suffisamment de preuves et je n’aurais même pas besoin de demander la levée de l’humilité parlementaire contre ce bonhomme-là. Parce que c’est du flagrant délit ce qu’il est en train de faire. Ce monsieur agit en voyou, en Gangster tout simplement.

même la moquette de la chambre du Général a été prise par les gardes qui y étaient

L’honorable Aboubacar Soumah vous accuse de vider la maison de la Camayenne, et vous auriez même vendu le lit dans lequel le Général passait ses nuits. Trouvez-vous cela normal ?

Moi la première fois quand je suis entré dans cette maison, même la moquette de la chambre du président n’y était pas. Elle a été prise par les gardes qui y étaient avant. Donc même la moquette n’était dans sa chambre à plus forte raison dire qu’on a pris son lit. Vous comprenez maintenant pourquoi je dis que c’est un menteur ?

Et quand il dit que je suis avec Mohamed Conté c’est vicieux et pernicieux. Il essaye de séparer Mohamed Conté du reste de sa fratrie. Ce dernier en tant que fils ainé agit en son propre nom, celui de sa mère et de ses frères et sœurs. Maintenant dans le groupe qu’il y a certains d’entre eux qui ont essayé de diviser cette fratrie, notamment Daouda Conté un des jeunes frères de Mohamed. De façon officielle, il ne m’a pas encore envoyé de courrier pour me de ne plus représenter ses intérêts, et j’attends ce courrier.

 Tous ces gens-là qui gravitent autour de cette affaire cherchent de l’argent et non sauver l’honneur de conté

Mais à supposer qu’on mette Daouda et Ibrahim Conté de côté, il reste quand même six autres personnes plus Kadiatou Seth. Donc on veut réduire toutes ces personnes pour ne voire que Mohamed Conté pour diviser à l’intérieur de la fratrie. Ces gens-là échangent entre eux et sont outrés de ce qui est en train de se passer aujourd’hui dans leur famille. Et ce que je reproche toujours à Aboubacar Soumah, à quel titre il agit dans cette affaire ? Ce n’est qu’en Guinée qu’on voit une telle chose.

Quelqu’un qui sort de nulle part, se cache derrière un pseudo de famille pour s’induire dans une affaire qui ne le concerne pas. Franchement feu Général Conté ne mérite pas ce qui est en train de se passer derrière lui aujourd’hui. Tous ces gens-là qui gravitent autour de cette affaire cherchent de l’argent et non sauver l’honneur de Conté. Ils auraient dû se mettre dans la peau des gens qui doivent aider les héritiers Conté, mais pas agir de cette manière. Quand il dit aux gens qui ont acheté des choses dans la succession de venir lui rendre compte, mais à quel titre ? Si ce n’est pas pour les arnaquer.

Vos mots de la fin.

Je suis pressé que Aboubacar Soumah porte plaint contre moi dans un tribunal, mais s’il ne le fait pas. Moi je le trimbalerai dans un tribunal de la place pour montrer à l’opinion nationale et internationale le degré de mensonge dans lequel ce bonhomme est en train de patauger.

Lire aussi ‘‘Les biens du Général Conté appartiennent à ses héritiers, c’est-à-dire ses seize enfants et quatre épouses’’

Propos recueillis par Ismaël Sylla pour Guinee7.com