Par un communiqué transmis à la rédaction de guinee7.com, « le collectif des travailleurs de la Radio Espace Foutah informe avec regret ses auditeurs et auditrices que l’interruption du programme habituel de leur médium de proximité est dû à une grève générale et illimitée déclenchée par ledit collectif ».

« En effet, explicite le collectif, malgré des nombreuses tentatives internes – conformément à la loi – pour la prise en compte de sa plateforme revendicative axée sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des journalistes et techniciens au niveau local, la Direction Générale du Groupe Hadafo Médias n’a pas daigné donner une suite favorable à ladite revendication ».

Et donc, « le collectif des travailleurs de la Radio Espace Foutah a décidé d’aller en grève à partir de ce mardi 17 mai 2022 et ce, jusqu’à la satisfaction de ses revendications ».

Contacté par guinee7.com, Lamine Guirassy, PDG du groupe Hadafo, dit reconnaitre le droit d’aller à la grève, mais ne comprend pas que ces travailleurs qui, à ses yeux, sont manipulés n’acceptent pas de dialoguer avec leur hiérarchie régionale et le directeur des Ressources humaines du groupe. « Ils disent qu’ils ne négocient qu’avec moi. Cependant le DRH est bien placé pour discuter avec eux. D’ailleurs la dernière fois que leur salaire a été rehaussé, c’était suite à une visite du DRH là-bas. De toute façon, il est en route pour Labé », a-t-il informé.

Focus de guinee7.com