Ayant pour but de célébrer les cadreurs (cameramen) guinéens, la 1ère édition de la “Nuit de la caméra”, initiée par la structure Leadercom, en collaboration avec Hogum, a livré dans la soirée de ce mercredi 12 juin la liste de ses gagnants.

Cette cérémonie de distinction a, dans sa phase finale, mis en compétition 10 cameramen, qui ont chacun fait un reportage sans commentaire sur un fait de société. Après la délibération des membres du jury, composé des plus grands cameramen du pays, la troisième place est revenue à la RTG, qui a reçu une somme d’argent, le deuxième prix est revenu au cadreur de la télévision Stars 21 TV et le premier prix à Saidouba Diallo, de Evasion TV, qui  a reçu comme prix, une camera Pentax, d’une valeur de 11 millions de francs guinées, remis par la veuve de feu Doudou Traoré.

Ayant réuni des autorités et une multitude de journalistes, la cérémonie a été l’occasion de se remémorer des cadreurs qui ont perdu la vie et de faire des projections de témoignages des pionniers encore vivants.

Vraisemblablement ému, Saïdouba Diallo a confié : « Je remercie Dieu, les organisateurs, parce que c’est une première fois. Je remercie la maison qui m’a présenté, Evasion. J’ai présenté un sujet sur l’artisanat. C’est la famille qui a gagné ».

Chargé de communication de la structure Leadercom, Oumar Camara a rappelé le pourquoi de cette initiative : « Nous nous sommes dit que, qui parle de télé, parle d’images, et qui parle d’images parle des cameramen. Ils font du bon boulot, qui n’est souvent pas reconnu par le grand public. Nous nous sommes dits qu’il faut reconnaitre et récompenser les cameramen pour le travail accompli, et cela au même titre que les autres ».

Par rapport à son sentiment sur cette première édition, le lauréat a fait savoir que : « Ça a été une réussite totale, en terme de mobilisation. La structure Leadercom se réjouit et remercie les uns et les autres pour le déplacement. Et félicite le cadreur de la télévision Evasion. J’espère que la caméra qui lui été offerte lui servira pour son métier.

Il a enfin projeté que pour « l’édition prochaine, inchallah, peut-être que les primes vont doubler, qui sait ? En tout cas, le meilleur reste à venir ».

Abdou Lory Sylla y était pour Guinee7.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici