Le président Alpha Condé accompagné des cadres du ministère des Mines a effectué, mardi 28 mars, une visite des installations de Alufer à Bel Air, Boffa, 153 KM au nord-ouest de Conakry. La délégation a ainsi les cités, la jetée, le port, etc. Le constat révèle que les travaux de mise en place du projet vont bon train.

Sur les lieux, le secrétaire général du ministère des Mines et de la Géologie, Saadou Nimaga a déclaré que : « le projet tient la route et les travaux continuent normalement, aujourd’hui les clignotants sont au vert. »

Avant de préciser qu’ « il y a mille quatre cent onze (1411) employés et finalement il y aura mille cent soixante un (1161) employés en dehors des productions, donc en période stable. Nous avons dans ce lot plus de 80 % d’employés guinéens et nous considérons que le contenu local est en train d’être respecté par la compagnie ».

Par ailleurs, « ce qui est honorable, fait-il remarquer, c’est qu’ALUFER est une compagnie junior qui s’est débrouillée avec les cadres du ministère des Mines, avec des promoteurs guinéens qui ont vendu le projet. Aujourd’hui le projet est en marche grâce donc à la perspicacité de ceux qui ont soutenu le projet. Aujourd’hui nous avons le grand plaisir de constater que ce n’est pas seulement les grandes compagnies qui peuvent sortir un projet de l’eau, il y a des juniors qui peuvent parfois réussir ».

Le devoir du ministère des Mines « c’est d’accompagner tous les projets. Toutes les sociétés qui viennent avec leur dossier, il faut les accompagner pour créer des emplois pour les populations, pour créer le mieux vivre pour les populations qui sont avoisinantes des foyers miniers », indique Saadou Nimaga.

Parlant du respect du contenu local dont a parlé le président Alpha Condé, le secrétaire général du ministère des Mines et de la Géologie fait savoir : « Le président a insisté sur le contenu local, il est en train de mettre de l’huile dans notre moulin, parce que nous travaillons depuis très longtemps avec les compagnies minières, notamment en ce qui concerne le transport et d’autres aspects du développement minier. Il (président) a insisté notamment sur le transport du minerai des sites d’exploitation vers les sites portuaires, nous avons déjà fait de ça notre cheval de bataille, suivant bien sûr ses recommandations. Et avec Alufer déjà, avant qu’il ne le dise nous travaillions là-déçu. Parce qu’il nous avait interpellés là-déçu. Nous avons demandé à la compagnie de nous donner un plan de développement par rapport à cette situation particulière et ils nous ont promis effectivement qu’ils vont y travailler. »

A noter que le projet Belair-Minning est jusque-là réalisé à 77% et  le départ du premier bateau d’exportation de bauxite est prévu pour le 3 Août 2018.

Mohamed Kaba Soumah envoyé special pour Guinee7.com

Publicités

1 COMMENTAIRE

  1. Dans l’application du contenu local, il faut inciter les transporteurs à se doter de camions neufs pour le transport du minerai de la mine vers le port.

Laisser un commentaire