Le gouvernement guinéen en collaboration avec l’Union Européenne poursuit les réformes engagées au sein de l’administration publique. Ce Jeudi 07 Juillet 2016, le Ministre du Budget a pris part à la cérémonie de remise du rapport sur la gestion des ressources humaines et de fourniture de matériels pour la Douane guinéenne. Le geste est pris en compte par le Programme d’Appui à la Réforme des Finances Publiques (PARFIP) dans sa composante Douane. Il permet aujourd’hui à la douane de répondre adéquatement aux missions qui lui sont confiées.

Cette initiative de la Direction Générale des Douanes jusque-là confrontée à des difficultés liées à la maitrise de son effectif, porte sur la gestion des ressources humaines. Elle se présente sous deux formes : le recensement et l’identification des douaniers et la fourniture de matériel roulant (des motos et des véhicules) et d’équipement de travail. Le projet à terme devrait permettre de développer des compétences pour la mise en place de procédures douanières à l’interne et à l’externe dans le but d’œuvrer à l’équilibre de l’économie guinéenne d’où le soutient de l’Union Européenne.

En remettant le rapport et les clés des engins roulants, le Chef de la délégation de l’Union Européenne en Guinée a souligné la nécessité du respect des recommandations formulées. Il s’agit entre autres de la valorisation des compétences existantes et de la mise en place d’une Politique de mobilité et de déploiement des agents. Pour Gerardus Gielen, il est indispensable pour la Douane guinéenne de créer un climat des affaires approprié pour attirer les investissements industriels et pour promouvoir les activités du secteur privé. Et l’atteinte de cet objectif nécessite une professionnalisation du secteur.

Après être passé entre les points essentiels du document élaboré, le Ministre du Budget a mis en exergue les chantiers qui attendent la Direction Générale des Douanes. Dr Mohamed Lamine Doumbouya souhaite la mise en œuvre rapide d’une gestion moderne des ressources humaines basée sur un rajeunissement réel et un redéploiement des effectifs à travers le pays selon les besoins de l’administration guinéenne.

La cérémonie a pris fin par une visite guidée du bâtiment qui devrait abriter les salles de classe pour la formation des douaniers. Ces réformes engagées à la Douane figurent dans la lettre de mission transmise au Ministre Budget dans le volet informatisation systématique des régies financières et renforcement de leur capacité technique et humaine. Toute chose qui prouve à suffisance l’intérêt particulier que le Chef de l’Etat accorde à ce projet.

Source : Cellule de Com du gouvernement