L’escale de N’Zérékoré jusque là, se révèle pour le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune comme l’une de ses sorties les plus remarquables tant par l’ampleur de la mobilisation que par la qualité de son intervention face aux jeunes qui avaient pris d’assaut la grande Maison des jeunes de la ville.

Aux allures d’un professeur d’université donnant un cours magistral à ses étudiants dans une salle amphithéâtre, le ministre Moustapha Naïté a, pendant une heure de temps environ, tenu en haleine les jeunes de la cité de Zaly, massivement sortis pour l’accueillir et l’écouter.

Dans cette partie de son grand oral, le ministre Naïté est largement revenu comme dans une philosophie morale sur des concepts basiques mais simples tels que le ‘’courage’’, le ‘’rêve’’, la ‘’réussite’’, la ‘’citoyenneté’’, le ‘’patriotisme’’, le ‘’travail’, ‘’ l’introspection’’ entre autres, ont été ressassés vivement et à souhait en vue fouetter l’ardeur de la jeunesse au travail.

Au cours de son intervention, le ministre Naïté est parvenu au bout d’une semaine de constat sur le terrain, à la conclusion selon laquelle les jeunes vivant dans le microcosme des grands centres urbains n’ont pas forcément les mêmes préoccupations que leurs amis se trouvant en milieu rural et vice-versa.

Si la Guinée était un des grands pays producteurs de produits agricoles notamment du riz, café-cacao et de bananes pendant la période coloniale en Afrique de l’ouest, il rappelle non sans regret que le pays a perdu toutes ces performances parce tout simplement nos acquis n’ont pas été capitalisés par les régimes successifs qui se sont succède à la tête du pays mais aussi et surtout par le fait que les générations successives de jeunes ont perdu l’habitude  du travail.

‘’Pour donc permettre aux générations futures de renouer avec l’habitude du travail, le président Alpha Condé à inviter l’ensemble des Guinéens à serrer les ceintures afin de débarrasser les jeunes de demain du fardeau de la dette que les anciens gouvernements ont contracté ’’, a déclaré le ministre de la Jeunesse qui exhorte les jeunes à faire davantage d’introspection par rapport à leurs propres voies afin d’identifier les obstacles qui les empêchent encore de s’épanouir.

La réussite étant la rencontre ou la coïncidence entre l’opportunité et la prédisposition pour chacun a pouvoir exploiter á bon escient cette opportunité, le ministre Naïté a invité les jeunes à attacher un intérêt à la formation.

‘’Car, les jeunes ont beau exprimé des préoccupations, s’ils ne sont pas suffisamment outillés pour se saisir d’une opportunité, ils n’atteindront jamais la réussite á laquelle ils aspirent’’, a-t-il lancé.

Cette communication du ministre a été complétée par une émission interactive, digne d’un véritable talk show ayant connu la participation de quelques jeunes, triés sur le volet et qui a été réalisée par nos confrères d’Espace TV et du groupe Evasion.

MC.