Quelques heures après sa nomination, le premier ministre de la transition, Mohamed Béavogui, a fait sa toute première sortie médiatique dans la matinée de ce jeudi 7 octobre 2021.

Interrogé par nos confrères de FIM FM, l’homme chargé de diriger le futur gouvernement de transition a déclaré avoir accueilli la nouvelle de sa nomination avec beaucoup d’émotion et beaucoup de reconnaissance au président du CNRD.

Après avoir reconnu que l’histoire de la Guinée  est jalonnée d’énormes difficultés et que les fils du pays n’ont encore pu construire une Guinée normale, le nouveau PM a indiqué: « nous avons une opportunité et la providence à voulu que je sois là aujourd’hui pour y contribuer. »

« Ce que cela représente pour moi, poursuit-il, c’est un appel à être plus humble, un appel à me soumettre ce que le peuple exprime comme espoir… Cet espoir-là, nous devons l’incarner et c’est une très grande responsabilité que je mesure à sa juste valeur…Je suis entièrement engagé, je suis près et je lui (Col. Doumbouya) apporterais tous mon soutien ».

À la question de savoir quelles seront les priorités de son futur gouvernement, Mohamed Béavogui a répondu : « Notre mission est simple et compliquée à la fois. Nous sommes en transition, nous ne sommes pas en période de développement même si la ligne entre les deux fronts est très fine. Notre rôle est de délivrer les résultats attendus par la transition. Il y a d’une part un agenda politique et il y a également un agenda de stabilisation et de construire la base d’une administration publique, qui travaille au service du citoyen et d’une administration publique qui est juste, équitable et au service de tous ».

Enfin, « Je voudrais vraiment appeler notre gouvernement futur, Un gouvernement de délivrables qui seront clairs et précis…. Vous avez écouté la charte et le discours du 2 octobre qui déclinent clairement les objectifs de la transition. Et les délivrables seront des résultats qui permettent d’atteindre ces objectifs à la satisfaction de chaque Guinéen où qu’il soit ».

Mohamed Soumah pour Guinee7.com