« On a essayé de régler les choses à travers les manifestations, mais est-ce que cela a payé ? Quel est le résultat de l’opposition guinéenne depuis 2010? » Telles sont les questions que se pose, ce matin, le président du PDC (Parti Démocrate Conservateur). Il réagissait, au micro de nos confrères de Djigui FM, à la série de manifestations lancée lundi par le FNDC, pour demander le départ d’Alpha Condé.

Selon Mohamed Cissé, « aujourd’hui, tous ceux qui appellent les enfants à sortir dans la rue, ils doivent se regarder dans le miroir et dire qu’ils ont fait du mal. Sortez dans les rues, vous allez voir que les véhicules circulent normalement parce que les gens en ont marre aussi. C’est un plan qui ne fonctionne pas. Donc, il faudrait que les gens acceptent de changer de stratégie ».

Comme plusieurs observateurs de cette crise politique guinéenne, le leader du PDC estime qu’il faut impérativement aller à la table de négociation. « On a voulu empêcher une élection ça n’a pas marché, dit-il, il y a eu une assemblée nationale … Nous voulons une négociation mais, sauf que le camp d’en face n’est pas aussi crédible. On a un pouvoir qui ne respecte pas ses promesses. Il faut amener tout le monde autour d’une table et que le débat soit sincère ». 

« Le problème que nous avons au niveau de l’opposition, c’est comment dégager le RPG du pouvoir. Si nous nous focalisons sur le débat sur Alpha Condé… Ce n’est pas des manifestations de rue qui l’ont porté au pouvoir, il a été porté à travers des élections. Et si on veut le déloger, on va le déloger à travers des élections. Et, on va le faire partir à travers les urnes », a ajouté Mohamed Cissé.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com