Dans le cadre de sa lutte contre la violence basée sur le genre, l’OPROGEM (Office de Protection Genre, Enfance et Mœurs), a présenté à la presse, ce mercredi 19 février, un présumé violeur. Il s’agit d’un jeune-homme, âgé de 29 ans, nommé Mohamed Sylla, qui aurait eu à plusieurs reprises, des relations sexuelles avec une fillette âgée seulement de 9 ans.

Résidant au quartier Dar-Es-Salem, Mohamed Sylla, et sa victime présumée sont des voisins de longue date.

Selon le commissaire de police, Ibrahima Rifak, chef de département, protection genre et enfant de l’OPROGEM, “le dernier acte de viol sur la fillette a eu lieu le samedi dernier. Lorsqu’elle a été référée à la médecine légale, il s’est avéré que c’est une défloraison ancienne. À l’audition du présumé auteur, il a affirmé qu’il était à sa cinquième fois. Il a dit qu’il ne se rappelle pas des dates des autres cas, mais il a reconnu avoir eu des relations intimes avec la fillette, à cinq reprises. Les médecins légistes ont également approuvé la commission de l’acte”, a-t-il indiqué.

Par ailleurs, “comme d’habitude avec l’OPROGEM, les actes de viol sur mineure, c’est tolérance zéro. Les prochaines heures qui vont suivre, nous allons présenter le présumé auteur au procureur compétent pour la suite du dossier”.

À noter qu’au micro des journalistes présents, l’accusé a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com