Ce samedi 27 octobre, l’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Républicaines (UFR) a failli être reportée. Pour cause, plusieurs militants sont arrivés en retard, d’autres se sont absentés. Il n’y avait pas qu’eux, même certains membres du bureau exécutif ont subi le même sort. Selon les responsables de la formation politique dirigée par le haut représentant du chef de l’État, cette situation a été générée par le programme d’assainissement du gouvernement, prévu le dernier samedi de chaque mois et qui interdit toute circulation à Conakry de 6h à 11h.

En effet, l’ancien ministre de l’élevage et membre du bureau politique de l’UFR Mohamed Tall, a déploré cette organisation du gouvernement qui, dit-il, empêche la population de vaquer à ses occupations.

« Partout dans le monde, les ordures sont ramassées sans que cela n’empêche la population de vaquer à ses affaires. Même moi j’ai eu des difficultés pour me rendre ici aujourd’hui. Donc j’espère que prochainement notre gouvernement fera une meilleure organisation, que l’assainissement soit également fait à Conakry et la population poursuit tranquillement ses activités», a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le bureau politique national de l’UFR a annoncé que lors de sa prochaine réunion, une discussion sera ouverte sur la coïncidence entre ces journées d’assainissement et la tenue de l’assemblée générale du parti.

Mohamed Soumah, pour Guinee7.com

 

Publicités

Laisser un commentaire