C’est à travers un don de vivres, de kits sanitaires, des séances de sensibilisation, auprès de trois (3) orphelinats de Conakry, que le “Mérite international de la jeunesse de Guinée”, a commémoré le mois consacré aux enfants.

Cette campagne qui s’est étendue du 26 au 30 juin, sous le thème « prioriser les orphelins en période de COVID-19 » a permis de faire de la sensibilisation dans les rues, mais aussi de sensibiliser les enfants des orphelinats Akouna matata, Regina Maris et Humanisme sans frontière, sur les différentes façons d’éviter le coronavirus.

Aïssatou Barry, responsable chargée des projets au sein du MERITE INTERNATIONAL DE LA JEUNESSE-Guinée, revient sur les raisons de cette campagne. « On a commencé les activités depuis le vendredi. Il y a eu des remises de dons dans l’un des orphelinats et des animations culturelles. Il y a une animation culturelle avec les enfants. Et pour la célébration du mois de l’enfant, nous sommes vraiment heureux, parce qu’on a pu faire des activités avec eux, en cette période de pandémie » a-t-elle dit.

Avant de poursuivre : « Au moins, ces enfants diront pendant la période de COVID-19, on ne les a pas oubliés. Pendant la période de la COVID-19, une ONG est venue vers eux pour faire des activités avec eux. »

Mme Henriette Bouyé, directrice de l’orphelinat Regina Maris exprime sa satisfaction. « Je suis flattée ; ça me va droit au cœur. Vous avez remarqué l’enthousiasme des enfants. Tout le monde est content. Ici, c’est un centre de réhabilitation des enfants handicapés physiques, mentaux légers, des enfants en situation difficile. Donc en ce jour en ce mois qui marque l’anniversaire de l’enfance, recevoir un groupe de jeunes qui viennent pour égailler les enfants et en même temps profiter pour leur montrer comment il faut se protéger du coronavirus, c’est un acte noble. »

Après avoir suivi la sensibilisation, Amara Sylla, élève en 7ème année et pensionnaire de Regina Maris, a remercié les bienfaiteurs. « Ils sont venus nous apprendre comment éviter la pandémie du coronavirus. Nous sommes contents de connaitre comment se protéger de cette pandémie.  On a beaucoup appris et nous les remercions infiniment. »

Ravi de recevoir cette organisation au sein de sa concession qu’il a transformée en centre d’accueil pour les orphelins au quartier Koloma 1, Joseph Faya Tinguiano, pour le dernier jour de la campagne a rassuré le mérite d’être désormais partie intégrante de cette famille. « L’orphelinat ou centre d’accueil humanisme sans frontière, vous ouvre ses portes pour toujours.  Nous sommes très contents et nous souhaitons que vous soyez toujours parmi nous. »

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.