Mamadi Diawara, président du PTS et homme d’affaires est mort cette nuit à Bamako, capitale malienne où il était sous soins intensifs, a-t-on appris. Selon mosaiqueguinee, Mamadi Diawara « est tombé malade à Siguiri mardi dernier. Il a demandé d’être évacué à Bamako pour des soins d’urgence. C’est donc dans la capitale malienne que Mamadi Diawara a tiré sa révérence cette nuit du jeudi ».

Récemment accusé d’être parmi les instigateurs des échauffourées à Siguiri, celui qu’on surnommait « yaourt de Guinée », s’était défendu en ces termes : « Je ne suis de rien dans cette affaire. Comme je suis influent dans la préfecture plusieurs de Siguiri, de jeunes du quartier sont venus me rencontrer. Ils sont tous militants du Rpg Arc-en-ciel. Alors que je suis président d’un autre parti politique. Tout le monde cherche aujourd’hui à se faire aimer par les citoyens de la préfecture de Siguiri qui a le plus grand électorat du pays. Je ne peux pas les refouler. C’est ainsi, je les ai approchés parce que, moi aussi, je veux commander ce pays. »

Mamadi Diawara, était le fondateur de la radio Djigui et était un proche parmi les proches de Aboubacar Somparé, ancien président de l’Assemblée nationale sous le général Lansana Conté. La production du yaourt était de ses premières activités économiques en Guinée. D’où le surnom de Yaourt de Guinée.

Focus de guinee7.com