Une délégation du président Alpha Condé, conduite par le ministre Mouctar Diallo chaleureusement accueillie par les populations de Coléah sous-préfecture de Kankalabé, Préfecture de Dalaba. 

Après un séjour bien réussi du côté du Nigéria en compagnie du président de la République, professeur Alpha Condé, le ministre de la Jeunesse et président des NFD, Mouctar Diallo, le DGA de l’ANVJ et vice-président des NFD, Macka Baldé et Bah Alpha, collaborateur du ministre, sont actuellement en séjour au Foutah pour représenter le président de la République, professeur Alpha Condé dans le cadre de l’inauguration d’une école et d’un centre islamique sis à Kankalabe, dans la préfecture de Dalaba, district de Coléah.

La délégation du ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a été chaleureusement accueillie par les sages de la localité. Le ministre et sa suite ont été introduites chez le Cheick Hamidou Diallo pour les bénédictions. Il faut noter la forte présence des « waliou » (érudits), cheikhs, imams, chefs religieux et traditionnels du Foutah. Le ministre Mouctar Diallo était accompagné également d’une forte délégation dépêchée par le ministre de l’Éducation nationale, Mory Sangaré, conduite par madame Néné Fatou Diallo, l’inspectrice générale de l’Education, du gouverneur de la région de Mamou, Amadou Oury Lemmy et du gouverneur de la région de Labé, Madifing Diané.

La cérémonie a commencé par la visite du centre islamique d’un R+ 1 qui abrite une bibliothèque, des salles de lectures du saint coran et un internat. Ensuite la délégation du ministre Mouctar Diallo s’est rendue à la mosquée pour la prière et les bénédictions des sages et hauts dignitaires religieux du Foutah.

Une enveloppe a été présentée comme contribution du président de la République. Cette présentation a été introduite par Elhadj Badrou Bah de Labé qui n’a pas manqué de remercier le chef de l’Etat, professeur Alpha Condé pour ce geste symbolique. Il a rappelé les bienfaits que le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes faits à l’endroit de la jeunesse, des sages et des femmes de Guinée. C’est par des prières et bénédictions que la délégation a quitté la mosquée, direction l’inauguration de l’école primaire de 6 salles de classe, une direction et des logements pour les enseignants.

Prenant la parole au nom du président de la République et de la délégation, le gouverneur de Labé a remercié la notabilité pour la qualité de l’accueil et le ministre Mouctar pour les actions qu’il mène sur le terrain en faveur du développement.

Le nom de cette école a été donné au Cheick El Hadj Hamidou Diallo.

C’est dire que des défections au sein de son parti n’ont en rien ébranlé le calendrier du ministre de la Jeunesse.

Pour rappel, vendredi dernier, certains membres des NFD ont déclaré quitter le parti de Mouctar Diallo qui, selon eux, a trahi les idéaux du parti.

A propos, Macka Baldé, un des vice-présidents du parti, avait réagi en ces termes : ‘‘Mouctar est le fruit de la contestation. Il s’est toujours battu pour la population guinéenne qu’il est en train de servir avec brio au ministère de la Jeunesse. Cela ne plait pas aux jaloux. Ils ne sont pas contents de voir le ministre aider le président de la République à exécuter son programme de société. En plus certains sont frustrés parce qu’ils comptaient avoir des postes qu’ils n’ont pas eus.’’

Avec le ministère de la Jeunesse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici