Dans un communiqué conjoint qu’ils ont rendu public,  jeudi 6 mai, le ministre d’État chargé des Affaires présidentielles, ministre de la défense nationale et celui en charge de la Sécurité et de la Protection civile ont haussé le ton contre « l’émergence intempestive des barrages, où les citoyens sont souvent victimes d’arnaques et de tracasseries ».

Après avoir rappelé les différents barrages légalement institués dans le cadre de la sécurité et du contrôle des mesures sanitaires, ces ministres ont demandé aux autorités à tous les niveaux à veiller à l’application de ces instructions.

Communiqué