Au siège du parti au pouvoir, ce vendredi 27 novembre, la jeunesse dudit parti dans une déclaration, a donné son point de vue sur l’affaire de détournement présumé dont est accusée la ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, Zenab Nabaya Dramé.

 Cette jeunesse, a entre autres regretté « le démenti du gouvernement sur un détournement présumé de 200 milliards de nos francs sans avoir pris le temps nécessaire pour examiner le dossier».

Tout en réaffirmant son « engagement à accompagnement le président de la République », ils ont aussi invité le bureau politique national au « président de la république d’auditer tous les contrats et projets des ministères de l’agriculture et de la santé à travers un cabinet indépendant ».

Nous vous proposons ci-dessous la déclaration