Le tribunal de première instance de Kaloum devrait se prononcer, ce lundi 11 janvier, sur les exceptions soulevées par le procureur dans le procès qui oppose la ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle Zenab Nabaya Dramé aux journalistes (Youssouf  Boundou Sylla, Ibrahima Sory Traoré, Moussa Moise Sylla). Mais à la dernière minute, l’audience a été renvoyée en huitaine. 

Selon le procureur de la République de Kaloum, Alpha Seny Camara, ce renvoi est dû à un « calendrier du procureur et de la présidente du tribunal chargé ». Ainsi, les journalistes  doivent de nouveau entendre une semaine pour savoir  si un procès aura lieu ou pas. 

Pour rappel, la presse avait éventré un présumé détournement d’environ 200 milliards de GNF par la ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle qui a porté plainte contre les journalistes cités-haut pour « diffamation ». Pendant que le procureur avait ouvert une information judiciaire autour de la même affaire.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.