Le chroniqueur Nanfo Ismaël Diaby a été remis en libérté ! 

Le chroniqueur Nanfo Ismaël Diaby, qui a été arrêté ce samedi 11 juillet 2020, suite à une plainte chez le préfet, de la part des autorités religieuses de Kankan. Il lui est reproché de pratiquer la prière de l’islam en langue Maninka.

Au-cours d’une  réunion de concertation dans les locaux du gouvernorat, qui vient de se terminer, le chroniqueur Nanfo Ismaël Diaby a été libéré. Selon Sadou Keita, gouverneur de la ville de Kankan. 

<< Pour faire prier dans la langue Maninka dans une mosquée,  il faut l’autorisation de la loi, c’est que dans toutes les mosquées c’est la langue arabe. Donc, il ne relève pas d’un individu de dire que dans la mosquée qu’on va prier en maninka, ce n’est pas possible. >>

Cependant, Nanfo Ismaël Diaby, le célèbre promoteur de l’écriture N’KO, a dit ne pas être prêt à mettre un terme à sa pratique.

<< Je ne défie pas les autorités.  Mais moi je continuerai à prier dans ma langue,>>  a-t-il laissé entendre avant de se faire escorter par les siens jusqu’à son domicile qui a été la cible ce matin d’une attaque. >> 

C’est après deux (2 ) jours de détention que Nanfo a été remis en liberté par le gouverneur de région Sadou Keïta, avec des mises en garde.  

De Kankan, Moussa Konaté pour Guinee7.com