Après plusieurs heures d’attente, c’est à 15 h 55 mn, les partisans du président Alpha Condé ont été rejoints par lui au stade de Kankan. Dans une ferveur, le locataire de Sékoutouya a harangué la foule avant de tenir son discours de circonstance.

Dans son discours, Alpha Condé, a demandé aux citoyens d’être unis, d’être solidaires avant d’aborder la révision de la liste électorale en cours dans le pays.

votre force c’est le vote, c’est le bulletin de vote

“Alors il ne suffit pas seulement de vous mobiliser, il faut vous mobiliser pour aller vous inscrire. Car votre force c’est le vote, c’est le bulletin de vote. Chacun de vous dois avoir le souci d’aller se faire recenser, pour que son voisin aille se recenser, parce que quand tu dis oui mais que tu ne votes pas, ça ne sert à rien”, a demandé le président Alpha Condé à ses militants.

Parce que les élections précédentes, “la moitié de la Haute Guinée n’a pas voté parce qu’ils ne sont pas recensés, cette fois nous voulons que tous les Guinéens du Bekandiamana en âge de voter puissent voter. Est-ce que vous prenez l’engagement ?” a-t-il demandé aux militants qui ont répondu “Oui”.

Par ailleurs, le président Condé, a estimé que : “Certains de nos enfants de Kankan sont perdus, ils se sont vendus à ceux qui sont nos ennemis parce qu’ils préfèrent l’argent à leur Lanbé (dignité, NDLR). Mais quand ils seront à Kankan vous allez leur montrer qu’il y’a plus de place pour eux, sauf s’ils retournent, (…).”

Faisant allusion à la mésaventure du premier ministre Ibrahima Kassory Fofana à Labé, Alpha Condé, a déclaré :  “Nous sommes un pays de paix, vous dites Kankan nabaya c’est-à-dire nous sommes accueillants, nous honorons les autres, nous aimons vivre en paix avec tout le monde. N’imitons pas les autres qui jettent les pierres sur les voitures des autres, qui les insultent. Montrons qu’on est partout chez lui en Guinée, que soit en Basse Guinée, au Foutah, en Haute Guinée et en Forêt… nous sommes Guinéens avant d’être Peuls, Sousous, Malinkés, Guerzés ou autre. Soyons fiers d’être Guinéens”.

Bhoye Barry depuis Kankan pour guinee7.com

Publicités