Présidant le match d’ouverture de la première édition du tournoi de football des partis politiques, au stade de proximité de Nongo, le vice-président de la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante), Elhadj Bano Sow a profité de la présence des hommes de médias, pour faire le point sur les activités menées par son institution sur le terrain ces derniers jours. Avant d’inviter les citoyens à bien vouloir recevoir les agents recenseurs, qui passeront dans les localités dans les jours à venir, afin de mettre à jour leurs informations alphanumériques.

“Actuellement nous avons déjà démarré le processus électoral pour l’organisation des élections législatives. Nous avons déjà installé les démembrements à travers tout le pays et au moment où je vous parle nous sommes en train d’installer les commissions administratives d’établissements et de révision des listes électorales. Ce travail se fait à travers tout le pays”, a fait savoir le vice-président de la CENI.

“Nous allons, poursuit-il, faire passer des formulaires d’identification. Cela a fait un débat et aujourd’hui nous en sommes là. Ces formulaires, c’est pour permettre à ceux qui sont déjà dans la base de données, de se retrouver et de voir s’il y a des erreurs et de définir leur statut. Donc nous lançons un appel pour que les militants qui étaient déjà dans la base de données vérifient ce formulaire pour se mettre à jour”.

Par ailleurs, Bano Sow a souligné que : “le plus important, que l’on ait retrouvé son formulaire ou pas, il est nécessaire de passer devant l’agent recenseur qui viendra, l’opération qui sera chargée de manipuler l’ordinateur qui est là. C’est indispensable que nouveaux électeurs, anciens électeurs passent devant la machine. Parce que c’est elle qui va vous permettre de mettre à jour vos données alphanumériques, d’actualiser vos empreintes aux normes actuelles, d’avoir une photo normalisée…”

Pour rappel, le 15 septembre dernier, Bano Sow était parmi les 7 commissaires/17 de la CENI à se montrer sceptiques quant à l’organisation des législatives en décembre prochain.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire