Après la marche du Front national pour défense de la constitution (FNDC) de ce mardi 26 novembre, le leader de l’Union des forces républicaines, Sidya Touré demande à Alpha Condé de se retirer maintenant, parce que « l’écrasante majorité des Guinéens se trouvent du côté du refus d’un 3ème mandat », selon lui.

Et de s’adresser aux militants du FNDC présents : « Vous êtes sortis massivement, malgré la révision du fichier électoral en cours. Certains d’entre vous sont restés. Mais vous, vous êtes sortis pour montrer à la face du monde que notre crédo, c’est le FNDC. C’est-à-dire on ne touche pas à notre constitution », dira Sidya Touré.

C’est pourquoi : « Nous demandons à Alpha Condé d’entendre la voix du peuple, de se retirer et de permettre qu’en juin 2020, parce que c’est au mois de juin en réalité que les élections doivent se tenir. Parce que le premier tour des élections de 2010 avait eu lieu le 27 juin. Il faut que l’alternance se fasse dans notre pays. C’est notre créneau ».   

« Alpha se promène entre la forêt, Kankan, Siguiri en donnant des poings de gauche à droite, en traitant les gens de bandits. Mais quand vous avez dépensé 3 milliards de dollars dans l’électricité et qu’il n’y ait pas une seule ville du pays qui a le courant, quand vous avez dépensé 2 milliards de dollars dans les infrastructures routières et que vous ne pouvez pas montrer 100 kilomètres de routes que vous avez fait, alors où sont les bandits ? Je ne parle même pas des mines, nous avons trop de choses de ce genre », a rétorqué le leader de l’Union des forces républicaines, Sidya Touré, à la récente sortie médiatique du président Alpha Condé.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199