Quelques minutes après le discours du président Alpha Condé à la convention du RPG Arc-en-ciel, ce jeudi 6 août, l’honorable Souleymane Keita, membre du bureau dudit parti, a accordé un entretien à notre rédaction. Dans cet entretien, le député du parti au pouvoir donne son point de vue sur l’allocution du président de la République.

Guinee7.com: Après deux jours d’intenses travaux, est-ce que la convention a tenu toutes ses promesses ?

L’honorable Souleymane Keita: En 10 ans seulement, à moins qu’on ne veuille pas reconnaître, le pays est en train de prendre son envol. Donc, par conséquent, nous pensons que cette convention a tenu ses promesses et le parti est réconforté à nouveau, surtout avec le discours qui a été tenu. Nous sommes engagés à mener le combat et faire en sorte qu’à travers le Pr Alpha Condé, nous puissions à la fois réussir le pari de la consolidation des acquis démocratiques mais aussi économiques. Egalement, favoriser un véritable processus d’alternance générationnelle qui va permettre aux jeunes Guinéens, aux femmes guinéennes de reprendre la main et d’être au-devant de la chaine dans une Guinée qui va renouer avec le changement et l’émergence.

Le président dit avoir pris acte de la proposition du parti à le présenter à la présidentielle prochaine. Il attend de vous voir sur le terrain pour se prononcer de manière plus claire ?

Absolument ! En tout bon chef, il ne peut dire que ça. Vous savez, le parti comme j’aime le dire n’est plus le RPG originel que vous connaissez. C’est tout un ensemble. J’aime dire souvent que c’est une mosaïque aujourd’hui, le RPG.  Parce qu’au-delà du RPG originel, beaucoup d’autres entités nous ont rejoints ces dernières années. Certains ont fait fusion, nous sommes en alliance avec d’autres. Et tout cela, il faut que le parti devienne de plus en plus transversal. Donc, le point de vue de chacun compte. C’est important que le président de la République se rassure de notre détermination et cela, il ne peut l’évaluer qu’à travers les actions concrètes que nous allons mener sur le terrain. Mais je puis vous assurer, nous sommes convaincus que le président ne va pas nous décevoir. Il va accepter notre doléance et nous allons nous engager à relever le défi qui consiste à aller vers tout le monde, à s’ouvrir, à être tolérant mais à être déterminé pour une Guinée qui change, désormais qui ne revient plus en arrière comme on l’a connue par le passé : un pas devant deux pas en arrière. Désormais on a pris le pas devant on va continuer d’aller de l’avant pour que la Guinée puisse tirer profit enfin des immenses potentialités que la nature nous a données.

« Je prends acte », a dit le président. Cela signifie « Oui » ?

Absolument, le président ne nous a jamais déçus. Il a été très clair, il attend de nous de nous voir travailler sur le terrain, de nous voir aller vers les militants à la base, il attend de nous de tendre la main à tous les Guinéens ; il attend de nous d’être corrects et à être véritablement engagés pour le changement de la Guinée. Et je crois que ce changement ne manque pas au niveau du RPG aujourd’hui et au niveau de tous nos alliés. Et donc, nous continuerons à tendre la main, nous continuerons à ouvrir le parti, nous continuerons à faire en sorte que nous puissions valoriser les comportements positifs, les comportements d’inclusion, les comportements patriotiques, les comportements qui font que les jeunes et les femmes seront toujours au-devant de la scène et que leurs avis et leurs points de vue soient pris en compte au niveau des décideurs. Nous sommes très contents, nous sommes ragaillardis surtout parce que ce discours nous rassure.

Entretien réalisé par Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199