Contrairement à plusieurs partis politiques de l’opposition qui, en plus d’affirmer la volonté de ne pas participer aux élections du 1er mars prochain, promettent de se payer tous les moyens pour empêcher la tenue de ce scrutin ; le PUP (parti de l’Unité et du progrès), appelle ses militants et sympathisants au calme et à la retenue le jour du scrutin. 

C’est en tout cas ce qu’a fait savoir l’ex-ministre de l’Agriculture et vice-président de l’ancien parti au pouvoir, Jean Paul Saar, au sortir d’une réunion, ce samedi, avec les membres du bureau exécutif de ladite formation politique. 

Selon lui, « nous sommes un parti discipliné, c’est pourquoi nos textes fondamentaux, de la base jusqu’au sommeil, nous le vulgarisons. Nous avons dit que cette mascarade d’élection, nous n’allons pas assister à ça (…), le message aux militants du PUP, c’est de rester à la maison parce que quand tu ne participes pas à quelque chose, reste tranquille. Tu n’as pas à faire des commentaires sur ceci ou cela. Donc on a donné une consigne formelle ». 

Par ailleurs, le vice-président du PUP, a souligné que son parti continuera néanmoins à se combattre pour l’assainissement de l’actuel fichier électoral, sans quoi, il ne compte participer à aucune élection en Guinée. 

Mohamed Soumah pour Guinee7.com 

Publicités