Le ministre Alpha Bacar Barry a présidé ce lundi depuis N’Zérékoré le conseil de cabinet hebdomadaire du département de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

Conformément à la mission qui lui a été assignée par le Président de la Transition Colonel Mamadi Doumbouya, le ministre imprime une nouvelle dynamique à toute l’équipe de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle. La réussite de cette mission exige d’Alpha Bacar Barry et de l’équipe qu’il dirige de tenir régulièrement le conseil de cabinet à l’approche des examens de fin d’année au niveau des écoles techniques et professionnelles.

Le conseil de cabinet piloté par le ministre depuis la capitale de la région forestière a permis de faire le point sur les préparatifs des examens prévus du 6 au 11 juin pour les épreuves théoriques et du 13 au 18 juin 2022 pour les épreuves pratiques. Pour cette année ils seront 22 340 candidats dont 12 680 filles soit 56,75% pour 123 filières de formation dont 65 au publiques et 58 aux privés.

À quatorze (14) jours du lancement des premières épreuves théoriques, le ministre a instruit les services compétents afin que des dispositions idoines soient prises dans le cadre de la sécurité et de la logistique des transports pour l’acheminement des préimprimés composés des feuilles d’examens et les fournitures diverses composées de cahiers et Bic vers les 46 centres retenus pour l’intérieur du pays.

En plus du point sur les préparatifs des examens, le ministre a passé en revu en conseil de cabinet le point sur la situation des marchés : PAFISAM/ PRODEG et celui relatif aux plans d’action PRODEG/BND : Directions Nationales, Services et EPA.

Cellule de communication du METFP