Le district de Zogota situé à 60 kilomètres de la capitale forestière (N’Zérékoré) dans la sous-préfecture de Kobela a été frappé par une calamité naturelle qui a provoqué plusieurs blessés et plus de 50 bâtiments détruits.

C’est le mardi, 18 mai, aux environ 18 heures, qu’un grand vent violent accompagné d’une grande pluie a débuté dans le village pendant que plusieurs citoyens rentraient des champs.

C’est pendant cette période que Kokoly Delamou la trentaine a été frappé et paralysé par la foudre. Il a même failli y laisser la vie.

Expliquant les circonstances dans lesquelles il a eu ce choc, il affirme « je venais du fleuve vers la soirée lorsque j’ai constaté une grande pluie à l’horizon.  C’est là que je me suis précipité au village pour m’enfermer dans la chambre. Soudainement, le vent a décoiffé ma maison, ce qui m’a poussé à sortir pour me réfugier sur la terrasse d’une voisine non loin de chez moi.

C’est à ce moment qu’une lumière très puissante m’est apparue et m’a soulevé pour me jeter très loin. Vous-même vous voyez comment je suis blessé », a-t-il expliqué.

Heureusement, il n’y a pas eu de perte en vie humaine. Mais les habitants du district de Zogota appellent le gouvernement et les personnes de bonne volonté à leur venir en aide.

AGP