À l’occasion de la cérémonie de levée de corps, ce mercredi, d’Ansoumane Camara alias Petit Condé, décédé des suites de maladie à l’hôpital Ignace Deen le lundi dernier, le ministre en charge de la culture a, au micro de notre reporter, rendu un vibrant hommage au défunt, avant d’annoncer l’organisation, très prochaine, d’un hommage à tous les artistes morts en période de Covid-19. 

Selon le ministre Bantama Sow, la mort de ce grand artiste est « une grande perte pour la culture guinéenne et pour tout le peuple de Guinée. Ansoumane Camara, “Petit Condé”, pendant les 20 dernières années, il accompagnait toutes les grandes stars de ce pays, il a fabriqué des stars (…). Aujourd’hui c’est une très grande perte, parce qu’il était très proche du ministère, il était très proche de moi et avec lui on réglait plein de problèmes qui existaient au niveau des artistes ».

Le sieur Sow a par la suite invité la nouvelle génération à s’inspirer du parcours de Petit Condé qui, dit-il, est un exemple à suivre. « Si la jeune génération suit l’exemple de Petit Condé, je suis sûr que nous allons continuer à vendre l’image de la Guinée et la culture Guinéenne à travers le monde entier ». 

Pour terminer, le ministre de la culture, après avoir souligné que depuis l’arrivée de la Covid-19, la Guinée a perdu plusieurs artistes dont Kadé Diawara, Mory Kanté, Kany Dambakanté et maintenant Ansoumane Camara ; a fait une annonce.

« Nous avons décidé, après la Covid-19 d’organiser un hommage à tous ces grands artistes de Guinée autour du nom de Mory Kanté. À l’heure où je vous parle la commission a déjà commencé à travailler autour de ça. Nous allons les rendre inoubliables dans ce pays parce qu’ils ont pleinement vécu pour la culture guinéenne et pour la Guinée ». 

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités