L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies unissent leurs forces dans le cadre d’un nouveau partenariat dans les pays où sévit le virus Ebola, à savoir la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone, a-t-on appris d’ un communiqué publié mercredi par les deux organisations onusiennes.

Appliquant un modèle d’ opérations conjointes, les deux institutions ont décidé d’ associer leur expertise dans 60 districts et préfectures prioritaires sur le terrain dans les trois pays les plus touchés par Ebola, selon le communiqué.

Le partenariat répond à la directive de la session extraordinaire du Conseil exécutif de l’ OMS sur Ebola, demandant de développer de nouveaux moyens de renforcer les opérations d’ urgence et de fournir un modèle de collaboration pour l’ action future dans les situations d’ urgence ayant un impact sanitaire, selon la même source.

“Ce partenariat renforce les capacités des deux institutions pour aller vers toutes les personnes affectées par le virus Ebola, les suivre et répondre à leurs besoins” , a affirmé Margaret Chan, directrice générale de l’ OMS.

“Il nous aide à déployer et à maintenir les équipes techniques expertes dans la prévention de l’ infection, la lutte, l’ épidémiologie et la recherche des contacts, permettant aux agents de santé qui s’ occupent de cette maladie sur le terrain de travailler au mieux” , a ajouté le chef de l’ OMS.

Xinhua

Publicités