1 COMMENTAIRE

  1. « On ne peut pas considérer le coup d’état du 5 septembre comme un crime, parce qu’il a mis fin à un crime », Mamady Kaba de LIDDA

    Des énergumènes semi-alphabétisés comme cette autre pourriture sans véritable formation de base et surtout des oisifs congénitaux qui ne savent faire d’autre que de briller par leur inconsistance intellectuelle, sont bien ces microbes qui font que ce pays là n’avance jamais.
    Un vaurien malhonnête comme ce type à la gueule sale et malodorante, quelqu’un avait entendu un quelconque son émis de sa soupape pour réclamer justice pour les soldats massacrés au palais ou tout simplement solliciter que la bande barbare restitue les corps de ces patriotes?
    Bref, tu peux bien continuer à frotter ton front impur contre le sol, mais la réalité est que tu iras tout droit dans l’enfer. Car tu es un impie dépourvu de toute conscience et surtout un anti-guinéen notable.

Comments are closed.