La société de téléphonie Orange-Guinée a procédé lundi 17 décembre à la remise des prix de l’entrepreneur social aux trois lauréats. Ces trois lauréats qui se sont distingués parmi les 200 postulants, repartent chacun avec un des lots de récompenses suivant l’importance et la pertinence de son projet pour la société.

Au terme de ce concours, le prix a été décerné à Fantagbè Kaba à travers son projet « N’walima », un projet à travers lequel cette étudiante compte aider les étudiants à trouver des emplois temporaires rémunérés à travers une plateforme.

L’initiateur de ce projet n’a pas caché sa satisfaction après avoir obtenu un chèque de 50 millions de francs guinéens et un ordinateur MacBook pro comme récompense.

« Je suis vraiment contente après avoir obtenu ce prix. Je remercie Orange qui aide les jeunes guinéens, je le remercie pour tout ce qu’il fait parce que ce prix va me permettre d’accélérer le projet, parce qu’on a déjà une start-up. Ce projet va aider les étudiants à trouver des boulots temporaires rémunérés à travers une plateforme », a dit la lauréate du premier prix de la 8 édition du prix Orange de l’entrepreneur social.

Le deuxième prix est revenu à Enzo Kériwel Seghir à travers son projet « santé express ». Ce projet consiste à mettre en place une plateforme pour faciliter aux guinéens vivant à l’extérieur du pays d’apporter des aides médicales à leurs familles qui vivent en Guinée.

Pour l’initiateur de cette plateforme, Ce concours permet d’accompagner les jeunes.

« Je suis très heureux de l’initiative d’orange Guinée en organisant ce concours. A part ce chèque, les biens matériels qu’ils nous ont offerts, ils nous accompagnent tout au long du processus de la mise en place de ce projet », a-t-il dit.

Après avoir raflé ce deuxième prix, ce jeune entrepreneur repart avec une récompense de 30 millions de francs guinéens et un ordinateur HP.

Le troisième prix de ce concours a été décerné à une start-up qui évolue dans l’éducation. Ce troisième prix comporte un lot de récompenses de 20 millions de francs et une tabletterie.

Ce projet consiste apporter des solutions aux problèmes auxquels est confronté le système éducatif guinéen. Ces problèmes sont entre autres le manque de professeurs dans plusieurs écoles à l’intérieur du pays, la pléthore d’élèves dans les écoles publiques poussant les enseignants à être plus souples dans les évaluations.

L’initiateur de ce troisième projet a tenu à féliciter Orange Guinée pour ce concours.

« Je remercie Orange pour l’opportunité qu’il donne aux jeunes afin de réaliser leur rêve », a dit Mazoughou Goepogui.

Le directeur Marketing d’Orange a assuré les lauréats qu’ils vont bénéficier d’un accompagnement pour la réussite de leurs projets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici