Hier à la HAC, après le tirage de l’ordre des passages des partis politiques dans les médias d’Etat, l’UFDG a été placé au 8è rang. Un bon chiffre, semble-t-il. Car selon Saint Ousmane, pardon Ousmane Gaoual, représentant du parti, « le chiffre 8, c’est le chiffre de résurrection. Le Christ est ressuscité le 8ème jour et j’espère que cela marquera la résurrection du peuple de Guinée, qui retrouvera le chemin de sa démocratie longtemps confisqué par les kleptocrates qui nous gouvernent aujourd’hui », a-t-il révélé dans son nouveau testament.

Ce qui est évidemment une fabulation du bonhomme qui, pendant les manifestations de l’opposition, avait promis de lancer sur Conakry « 80 petits drones pour surveiller toutes les rues de Conakry, pour faire en sorte que rien ne nous échappe ». Ce n’était que du pipeau !

Faute de survoler la capitale guinéenne, les drones du Saint Ousmane ont dû être redéployés à Jérusalem pour lui permettre de réécrire l’histoire de Jésus Christ. En tout cas le journaliste Top Sylla, sur sa page Facebook, nous charge d’une mission.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com