Dans un direct fait ce mardi soir sur Facebook, la sœur d’Ousmane Gnelloy Diallo a annoncé l’arrestation de son petit frère qui s’est autoproclamé comme étant « le ministre de la défense d’Alpha Condé sur Facebook ».

Pour l’instant, les raisons de cette « arrestation » restent inconnues. Mais l’on se souvient encore que dans l’affaire qui l’avait opposé à Kadiatou Biro Diallo, fille de l’ancien président de l’assemblée, un mandat d’arrêt avait été émis contre lui, le jeudi 20 mai dernier, par le tribunal de première instance de Dixinn.

Avant qu’il ne soit condamné, jeudi 3 juin, par le juge Charles Wright, à 5 ans d’emprisonnement et au paiement de 2 millions de francs guinéens d’amende pour « délit de menaces de mort réitérées ». Une condamnation qui n’a jamais été exécutée.

Lors des concertations nationales initiées par le CNRD, l’exécution des décisions de justice était une demande formulée par les magistrats. D’ailleurs, le mardi 21 septembre dernier, Elhaj Alpha Saliou Barry, directeur national des affaires civiles et du sceaux au ministère de la Justice, faisant le compte rendu de la rencontre avait déclaré : « Nous leur avons dit également que la justice a rendu des décisions par centaine, et que ces dernières ne sont pas exécutées. Nous souhaitons que les décisions judiciaires rendues soient exécutées. Parce que la force de la justice résulte en l’application de ses décisions. Des décisions non appliquées ce n’est pas la peine de rendre la justice. »

Est-ce que c’est ce qui rattrape le défenseur d’Alpha Condé sur Facebook ? Tout porte à le croire.


Abdou Lory Sylla pour guinee7.com