C’est en présence des cadres du ministère en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, notamment, le ministre Khader Yacine Barry, que le conseil scientifique de riposte contre le Covid19, a présenté des nouveaux avis concernant la lutte contre la maladie en Guinée. 

Dans cet avis, le conseil a fait observer que « la transmission communautaire est toujours importante en Guinée, notamment dans la zone de Conakry et les préfectures de Coyah et Dubreka… Le taux de positivité varie entre 20 et 30 % depuis plusieurs semaines à Conakry, alors que ce taux est de 7 à 12% dans les capitales voisines ». 

À cet effet, le Conseil scientifique a  recommandé pour le cas spécifique des écoles : «le maintien de la fermeture des écoles. Cette mesure sera réévaluée en fonction de la situation épidémiologique et des avancées de la riposte pour déterminer la période de réouverture des écoles, notamment pour les classes d’examen. La réouverture sera subordonnée à la présentation par les ministères sectoriels de l’éducation des mesures idoines de distanciation sociale dans les classes de l’ensemble des élèves dans l’ensemble des écoles du pays, en faisant respecter une distance d’un mètre 50 entre deux élèves, dans les établissements publics ou privés. À l’instauration des mesures barrières comme la prise systématique de température à l’entrée des établissements scolaires. Au lavage systématique des mains à l’entrée et à la sortie des établissements. Au port obligatoire des masques dans les cours et salles de classes. Au nettoyage et désinfection systématique et régulier des toilettes pour les maintenir propres.»

Ensuite sur le cas des lieux de culte,  le Conseil a ajouté en matière de recommandation : «Le maintien de la fermeture des lieux de culte. Cette mesure sera réévaluée périodiquement et une recommandation sera formulée en tenant compte de l’évolution de la situation épidémiologique et des avancées de la riposte ; La réouverture des lieux de culte et de façon progressive en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique et des avancées de la riposte en commençant par les préfectures qui n’auront pas enregistré de cas pendant une période d’au moins 30 jours ; cette réouverture sera également subordonnée, à la présentation par le ministère en charge des Affaires religieuses au gouvernement, des mesures idoines de distanciation sociale dans les lieux de culte, en faisant respecter une distance de 1 mètre 5 entre deux fidèles. Au respect des mesures barrières et de prévention comme la prise systématique de température à l’entrée du lieu de culte, le lavage systématique de mains à l’entrée et à la sortie des lieux de culte. Le port obligatoire des masques par les fidèles. Le nettoyage et la désinfection systématique et régulière des toilettes pour les maintenir propres.»

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.