C’est une leçon magistrale que le Général Mathurin Bangoura vient de donner au ministre d’Etat en charge des Transports, Oyé Guilavogui. Le Général Mathurin Bangoura a démontré que l’acquisition du train de banlieue s’est faite sur la base d’un accord entre le Gouvernement de l’époque et la Chine à travers des accords dits ‘’mines contre infrastructures’’ et non à travers la… présentation d’une simple facture.

Mieux, le même jour du lancement du train de banlieue, s’écartant du sujet de l’événement, le ministre d’Etat Oyé Guilavogui, pinces sans rires, a déclaré que les bus, généreusement offerts par le Président Erdogan pour respecter un engagement pris lors de sa visite en Guinée, sont vieux de 17 ans et le fabriquant a fermé boutique depuis et donc impossibilité d’avoir des pièces de rechange. J’ai vu personnellement de près ces bus quand ils étaient parqués au palais du peuple et s’ils ne sont pas neufs c’est que moi j’ai dix ans. Au demeurant, il n’est pas très diplomatique pour un ministre de la République de cracher ainsi sur un don d’un pays qui plus le président est un ami du professeur Alpha Condé. Le ministre d’Etat voudrait brouiller les relations entre les deux présidents qu’il ne s’y serait pas pris autrement. A-t-il seulement lu les protocoles d’accords signés entre les deux pays lors de la visite du président Erdogan ?

Le plus grave c’est que les déclarations aventureuses et infondées du ministre sont reprises par les agences de presse, à commencer par l’AGP (Agence guinéenne de presse) leur conférant un caractère officiel. Ainsi ce n’est plus le ministre Oyé qui a tenu ces déclarations mais le Gouvernement guinéen. Un journal comme ‘’Le Monde’’, au vu de ces déclarations, aurait pu alors titrer : la Guinée dénonce un don de la Turquie.

Le ministre qui aurait intérêt à se taire une fois pour toute doit se rappeler qu’il est loin d’être un parangon de vertu et que le peuple de Guinée n’est pas amnésique. Le Président Alpha Condé sait-il que le ministre qu’il a nommé est un repris de justice, radié de la Fonction publique pour détournement de fonds quand il était à la Sotelgui avec la complicité d’un certain… Morlaye Youla ? Les archives de la presse sont encore fraîches. Alors taisez-vous monsieur le ministre et permettez à votre pays d’être en osmose avec tous ces partenaires.

Balla Moussa Camara pour guinee7.com

Publicités

1 COMMENTAIRE

  1. J’avais dénoncé dans un post, ces déclarations malheureuses du Ministre d’Etat, Oyé Guilavogui, à propos de ce don d’autobus fait par Ankara !!
    J’avais dit qu’un mendiant à qui on remet volontairement, devant une mosquée, un billet de 5 000 GNF ne peut pas exiger 20 000 GNF et que si la Guinée ne veut pas être traitée comme un État mendiant, elle n’a qu’à mettre la main à la poche et acheter elle-même des autobus neufs.
    Le mal est maintenant fait et a été étalé dans la presse internationale (journal français “le monde”) ; ce qui veut dire que le Président Alpha Condé est contraint de réagir !!
    S’il ne le fait pas, cela signifiera aux yeux de ses partenaires, qu’il approuve les propos de son Ministre d’Etat !!
    So, wait and see !!

Comments are closed.