Paris et Londres saluent l’annonce des résultats provisoires des législatives du 28 septembre 2013, qui constituent une étape importante vers le parachèvement de la transition entamé fin 2008 au lendemain du coup de forte de l’ancienne junte militaire guinéenne, a appris APA lundi de sources officielles.

Dans son communiqué, Paris a appelé l’ensemble des forces politiques guinéennes à maintenir l’esprit de responsabilité, qui a prévalu pendant le scrutin, jusqu’à la proclamation définitive des résultats par la Cour Suprême et encourage les parties à formuler les contestations éventuelles dans le strict respect prévu par la loi.

Par ailleurs, la France a formé le vœu que la future Assemblée nationale réponde aux aspirations démocratiques et de prospérité du peuple de Guinée.

Pour sa part, la Grande Bretagne a salué les résultats provisoires des élections législatives et réitéré son appel à toutes les parties d’agir de façon responsable et avec modération et retenue et de porter toutes les disputes par les moyens légaux appropriés.

Le Royaume Uni espère maintenant la mise en place d’une nouvelle Assemblée Nationale qui reflète les aspirations du peuple de Guinée de renforcer les institutions démocratiques et le développement économique et social.

Trois longues semaines de décompte, la commission électorale a publié les résultats provisoires des élections législatives du 28 septembre dernier, qui donne une courte victoire du parti au pouvoir, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG).

Le RPG a raflé 53 sièges sur les 114 sièges à pourvoir, ce qui ne lui donne pas la majorité absolue.

Après des menaces et l’implication de la communauté internationale, l’opposition guinéenne, qui crie à la fraude à grande échelle, a accepté de porter ses recours en justice.

Les résultats définitifs du scrutin ne seront pas connus avant quinze jours à compter de ce lundi.

APA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici