Communiqué. Le collectif des avocats de la défense de Messieurs Ibrahima Kassory FOFANA, Mohamed DIANE, Oye GUILAVOGUI, informe l’opinion publique nationale et internationale, qu’en son audience du mardi 26 avril 2022, le Président de la CRIEF a refusé d’ordonner la libération de ses clients et d’invalider le mandat de dépôt du Procureur spécial daté du 06 avril 2022.

La défense a immédiatement interjeté appel de cette décision sans fondement.

Elle dénonce avec vigueur les violations récurrentes et répétées des droits fondamentaux de ses clients, non seulement par le Procureur spécial, mais également par le Juge chargé de veiller à leur respect.

La défense dénonce une instrumentalisation manifeste de la justice guinéenne à des fins politiques.

Elle ne ménagera aucun effort pour le respect de la liberté et des droits de ses clients, notamment par la saisine des Instances Internationales de Promotion et de Protection des Droits Humains.

Fait à Conakry, le 26 avril 2022

Maître Djibril KOUYATE                                              Maître Dinah SAMPIL 

Maître Ousmane SEYE                                                   Maître Mamadou Ismaïla KONATE

 Maître Almamy Samory TRAORE                            Maître Sékou KONDIANO 

Maître Sidiki BERETE                                                    Maître Salifou BEAVOGUI 

Maître Seydou DIAGNE