Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC), mouvement dissout par les autorités, avait annoncé une manifestation sur toute l’étendue du territoire national, ce lundi 5 septembre 2022, date marquant l’an un du coup d’état perpétré par les Forces spéciales avec à leur tête, le colonel Mamadi Doumbouya, contre Alpha Condé. Il faut rappeler qu’il y a quelques, le mouvement avait annoncé que désormais seul le Grand Conakry était concerné par cette manifestation.

Labé, bastion de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo, n’a donc pas manifesté aujourd’hui. On remarque cependant une forte présence des forces de défense et de sécurité. Aux carrefours de Hoggo m’bouro, Bilaly l’on note un dispositif impressionnant de gendarmes et de policiers. Aux ronds-points Tinkisso, Hôpital régional, là sont postés des policiers gendarmes et militaires. Quand au stade régional, ce sont des bérets rouges qui étaient postés là au moment de notre constat (en début d’après-midi). La circulation était tout de même fluide et les citoyens vaquaient librement à leurs occupations.  Aucun affrontement n’a été signalé dans la matinée et le commerce tournait à son rythme habituel.

Sam Samoura pour Guinee7.com