Depuis, lundi dernier, les Guinéens souffrent d’un manque de carburant dans les stations-service. Mais le problème est en passe d’être résolu. ‘‘On est en train d’envoyer le produit dans les stations’’, rassure M. Diakaria Koulibaly, directeur général de l’Office National des Pétroles (ONAP). Sur le terrain, on observe un début de service dans certaines stations.

Mais pourquoi cette pénurie ? ‘‘Suite à une panne d’électricité, on n’a pas travaillé vendredi et samedi. Ce qui a du coup a asséché les quantités dans les stations-service. Les stations fonctionnent deux jours, le troisième, il faut les ravitailler. Elles ont servi ce qu’on a envoyé, mercredi et jeudi. Lundi on s’est réveillé avec un niveau de quantité bas. Il fallait du coup gérer Conakry et l’intérieur du pays. Et pour l’intérieur, le délai de route n’est pas en notre faveur’’, explique M. Koulibaly qui rappelle par ailleurs qu’ ‘‘on a fait toute l’année 2016 sans crise’’. Comme pour dire qu’il tient bien le planning.

 Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com