Cellou Baldé, coordinateur des fédérations UFDG en Moyenne Guinée, s’est présenté à la direction centrale de la police judiciaire, où il sera interrogé, comme d’autres responsables dudit parti avant lui.

À rappeler qu’à l’instar des autres, il est aussi convoqué suite à un avis de recherche lancé par le procureur du tribunal de première instance de Dixin, Sidy Souleymane N’diaye.

On leur reproche des faits qualifiés de «détention d’armes légères ; d’association de malfaiteurs ; de détention d’armes de guerre ; de trouble à l’ordre public, pillage et destruction ; de participation à un attroupement ; de propos incitant à la violence ; des menaces de nature à troubler l’ordre public et la sécurité ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com