Dans un décret lu à la télévision nationale ce mardi, le président de la Transition a décidé de changer le patron de la police.

Ainsi, il a nommé, le commissaire principal de police, Abdoul Malick Koné, comme directeur général de la police nationale à la place de l’inspecteur général de police, Ansoumane 2 Camara.

Dans un autre décret, il a admis des officiers de la police nationale à faire valoir leurs droits à la retraite pour nécessité de service avec mesures d’accompagnement.

Il s’agit notamment, de l’inspecteur général Ansoumane 2 Camara alias Bafoe et de 16 autres officiers supérieurs de la police.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com