Au cours d’un entretien accordé à notre rédaction ce jeudi, Dr Alassane Makanera Kaké, juriste, a recadré le président du CNT qui exige du premier ministre, un discours de politique générale devant les membres du CNT. Dr Makanéra Kaké soutient que la charte de la transition ne le prévoit pas.

« La charte de la transition n’a nullement prévu la possibilité pour le gouvernement de présenter la politique générale devant le CNT. Si vous lisez bien les dispositions de l’artiste 50 de la charte, le premier ministre n’est responsable que devant le président de la Transition, ce qui signifie que le CNT ne peut pas contrôler l’action du gouvernement et si vous regardez également l’article 57 relatif au CNT, vous allez vous rendre compte que le CNT a le rôle de voter la loi mais n’a pas la compétence de contrôler l’action du gouvernement. Que ce contrôle soit direct ou indirect. Parce que, il est justement dit par rapport au gouvernement que le CNT peut faire le suivi de l’exécution de la feuille de route du gouvernement cette feuille de route est présentée au président de la transition », a expliqué Dr Alhassane Makanéra Kaké.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199